Article du 04/11

 

Les Celtics sont bel et bien une des surprises de ce début de saison. Personne ne les attendait à pareil fête (2 victoires en 2 matchs) même si leur victoire hier contre les Raptors fut très longue à se dessiner et surtout arracher de haute lutte. Ce match aura été marqué par le duel que se sont livrés les 2 meilleurs rookies de la saison 99 à savoir Vince Carter et Paul Pierce. Dominant totalement leur sujet dans le 1er quart-temps emmenés par leur franchise-player Carter (12pts), Toronto prenait un avantage déterminant avec 20pts d'avance. Revenant peu à peu dans la partie grâce à un exceptionnel Pierce (30pts, 7rbds, 4asts), les Celtics prenaient l'avantage à la fin du troisième quart-temps pour ne plus la lâcher et l'emporter finalement 93 à 91 malgré une ultime tentative à 3pts au buzzer de Carter (33pts à 13/25 aux tirs). Signalons que Jérôme Moïso n'a toujours pas marqué le moindre point pour son second match NBA mais a cette fois réussi une performance moins piètre avec 2rbds, 1bl et 1st le tout en 11 petites minutes.

A Miami, le Heat continue de souffrir de l'absence de son pivot Alonzo Mourning dont il faudra se priver toute l'année. Les Hornets en profitent donc pour oublier leur défaite contre les Wizards lors de leur précédent match et s'imposent 83 à 79 portés par le trio Jamal Mashburn (30pts, 9brds)-Baron Davis (21pts record en carrière)-Elden Campbell (17pts, 10rbds, 5bl) alors qu'en face mis à part Brian Grant (33pts, 16rbds), Eddie Jones et Tim Hardaway il n'y a pas grand monde. La saison risque d'être dur pour les hommes du coach aux 1000 victoires Pat Riley.

New York continue sa rédemption! Après avoir lourdement chuté lors de l'ouverture face aux Sixers, les Knicks continuent sur la voie de la victoire en disposant de Wizards plus accrocheurs que prévus au sein desquels Micth Richmond (18pts) et Juwan Howard (15pts, 12rbds ) se mettent en valeur. Emmenés par un Marcus Camby (20pts, 8rbds, 4bl) des grands jours qui signe 18 de ses 20pts en première période et permet aux siens de virer en tête à la pause (38-33) et le reste du match ne permettra pas aux Wizards de revenir à hauteur, la faute notamment à une certaine maladresse aux lancers-francs. Les hommes de Jeff Van Gundy s'impose finalement 80 à 76.

Bonne nouvelle du côté du Magic où Grant Hill que l'on pensait absent pour un bon bout de temps était sur le parquet hier et s'est plutôt bien comporté signant 18pts, 9rbds et 3asts. Bien épaulé par TMac (16pts, 6rbds, 5asts), l'ancien Piston ne permet cependant pas aux siens de l'emporter au First Union Center. La faute à Allen Iverson (29pts, 8rbds, 4asts) et à Théo Ratliff (14pts, 17rbds) qui réalisent de superbes performances et permettent par la même aux siens de préserver leur invincibilité en gagnant cette rencontre 87 à 80.

Enfin, terminons avec Sacramento-Detroit qui voit la victoire des Kings 100 à 93 dans le sillage d'un énorme Chris Webber (31pts, 12rbds) et d'un étonnant Scott Pollard (15pts, 14rbds). En face, Jerry Stackhouse continue d'arroser aux shoots (6/18 aux tirs) et de perdre des ballons (8bp) et montre qu'il ne sera pas si facile d'assumer son nouveau rôle de franchise-player des Pistons laissé vacant par Grant Hill bien qu'il score encore 22pts.

Nouvelle défaite des Bulls, cette fois face aux Nets 82 à 92 où Stephon Marbury réalisé un carton avec 33pts et surtout avec un excellent pourcentage aux shoots (13/22).

 

Sylvain Saurel (http://www.basketnba.fr.st/)